JE ME présente...

La quarantaine, mère de 3 filles (lycée, collège et primaire), originaire de Boulogne sur mer dans le Pas de Calais mais habitant Colomiers en Haute Garonne depuis plus de 10 ans, on me définit souvent comme dynamique et entreprenante, créative et force de proposition, dotée d'un bon sens relationnel, une bonne capacité d'analyse et d'une grosse dose d'humour !

IMG_20201209_174036.jpg

Marion CELLERIER, Psychologue

Master 2 Psychologie et Pratiques de l'Orientation professionnelle

au sein de l'INETOP - CNAM Paris

Ancienne Responsable RH en entreprise et actuellement Conseillère en insertion et en évolution professionnelle en parallèle à temps partiel

J’ai eu une scolarité assez classique.

Enseignement privé. Latin, grec, allemand en option au collègue et lycée. Je voulais faire espagnol mais on conseille à mes parents l'allemand pour être dans une meilleure classe… 

Souvent dans les 15 premiers, parfois même les 5. Une scolarité sans histoire. Assez moyenne dans toutes les matières, rien qui ne sort vraiment du lot, ni en terme de notes, ni en terme d’intérêts.

Pas de matière préférée donc, et pas d’orientation.

Tour à tour des idées : hôtesse de l’air, enseignante, styliste, vétérinaire.

Arrivée en terminale, toujours pas vraiment de choix.

Et puis, je découvre la philo, et un thème retient mon attention : Freud et la psychanalyse, le développement psycho-affectif de l’enfant. Je vais faire des études de psychologie!

Réaction du corps enseignant : pas de débouchés, trop de monde inscrit en 1ère année, dommage de faire un Bac S Maths pour finir à la fac en psycho. Et pourquoi ne pas suivre les traces de la fratrie et faire une école d’ingénieur ? 

Pourquoi j’ai choisi ces études ? Par réaction aux réactions ? Peut-être… A défaut d’une autre idée ? Surement.

Inscription à la fac de psycho. Une assez belle découverte finalement.

 

En 3ème année, je me spécialise en psychologie du travail et je choisis de faire une année de césure car je sais que les études de psycho me plaisent mais je réalise que je ne sais pas concrètement vers quel(s) métier(s) elles mènent… Je fais des stages dans différentes structures pour connaitre le monde du travail.

Forte de ces expériences, je m’inscris en Master 2 de psychologie de l’orientation et je fais mon stage de fin d’études à l’AFPA, au sein de l’espace ressources emploi. Une très belle expérience dans l'accompagnement des personnes dans leur recherche d’emploi.

 

1er emploi : chargée de recrutement et de gestion des carrières au sein d'une société de services informatique spécialisée dans les Télécoms.

 

En 2007, un déménagement sur Toulouse.

Au sein d’une association gestionnaire d’établissements médico-sociaux, accueillant des adultes et des enfants porteurs de handicap, je continue de développer mes compétences en ressources humaines (recrutement, formation, carrières, qualité de vie au travail et prévention des risques professionnels). Je découvre le métier de manager.

Plein de projets, des rencontres magnifiques.

 

10 ans après, un voyage extraordinaire qui bouleverse tout. Un nouveau projet de vie.

Je reviens à mes premiers amours : l'orientation scolaire, l'insertion et les transitions professionnelles. Un poste à temps partiel qui me permet d'aider les demandeurs d'emploi à élaborer un projet professionnel et en parallèle...

Demain, Sous ton étoile voit le jour en Janvier 2020 !

"Je te remercie énormément du travail que l'on a fait ensemble car il m'a été très bénéfique, surtout celui par rapport à moi même, pour mieux me connaitre, mais aussi parce que je ne savais pas comment écrire une lettre de motivation avant."

Malo, 17 ans

Terminale

"Ce travail m'a permis d'avancer tant professionnellement que personnellement, en me permettant d'apporter des réponses, à mettre en exergue des évidences sur mes interrogations,

en me recentrant sur mes valeurs et en reprenant confiance en moi"

 

Laurence, 50 ans

En reconversion professionnelle

"

"

cffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

ttttt